Sagone

Villages

-
Tel :

Sagone

L'histoire de l'Eglise atteste qu'au VIème siècle, des Evêques en communion avec le Pape furent nommés au siège de Sagone : les fondations de l'église cathédrale et de lieux d'habitation datables du VIème siècle sont visibles sous la cathédrale pisane*.

La résidence des évêques et l'église pisane du XIIeme siècle furent abandonnés, en raison du péril que faisaient courir les incursions barbaresques ainsi que de l'insalubrité gagnant les basses terres mal drainées de l'embouchure du fleuve : en 1572, le siège épiscopal passa de Sagone à Vico dont l'église paroissiale Ste Marie prit le nom de procathédrale, situation qui dura jusqu'en 1801.

L'abandon définitif du site de Sagone en tant qu'évêché se décida en 1625, lors de son transfert à Calvi.

En 1728, l'évêque en titre du diocèse fit réaménager dans les ruines de la cathédrale pisane une chapelle permettant d'y célébrer chaque année quelques messes festives.

Cette reconstruction prouve qu'au XVIIIeme siècle, la sécurité était revenue sur le littoral.

Sagone eut aussi son histoire militaire centrée sur sa tour défensive encore visible. En fait, une première tour fut érigée en 1582, prise par les Turcs à peine achevée et détruite.

L'actuelle tour ronde vit le jour dans la première décade du XVIIeme siècle.

Le port de Sagone servit de mouillage pour des commerçants romains. Il fut aussi un lieux d'échanges. En 1667, des charrois de boeufs emprunterent la piste reliant Aïtone (forêt d'Evisa) à la plage de Sagone pour livrer aux importateurs génois planches, chevrons, madriers en pin lariccio.

Le port de Sagone sera au début de ce siècle un important port d'exportation du charbon de bois produit par des escouades d'ouvriers saisonniers italiens.

*Anciènne cathédrale de Sant'appiano

: (style pisan) A coté des ruines de cet édifice du XIIeme , ont été dégagées les restes d'un baptistère et, dans les fondations de celui-ci, le soubassement d'une abside appartenant à une basilique primitive, sans doute du IVeme ou Veme siècle. On a également découvert une statue-menhir (Sagone II), utilisée en remploi dans un angle de l'église.
N.B. : l'envoi de ce formulaire ne fait en aucun cas office de réservation ferme.
Une confirmation de disponibilité ainsi que la procédure à suivre vous sera transmise par e-mail.

Localisation

Besoin d'aide ?

Contacter l'office de tourisme de Cargèse

+33 495 26 41 31

Suivre notre actualité

Nous contacter
  • Tel : +33 495 26 41 31
  • Email : info@cargese.net